×

Warnung

RokSprocket needs the RokCommon Library and Plug-in installed and enabled. The RokCommon System Plug-in needs to be before the RokSprocket System Plug-in in the Plug-in Manager

✅ On sait depuis mars dernier que les personnes greffées, et dans une moindre mesure les personnes dialysées, peuvent avoir une réponse insuffisante au vaccin : elles produisent souvent peu, voire pas d’anticorps dirigés contre le Covid19.
Ce constat a motivé en France la recommandation d’une 3e dose de vaccin.


✅ Les autorités de santé britanniques viennent de publier un bilan « en vie réelle » de l’épidémie sur les personnes greffées. C’est la première fois que de telles données sont disponibles à l’échelle d’un pays.

Entre le 8 décembre 2020 et le 24 juin 2021 :

  • Sur 6.700 greffés d’organes non vaccinés, 7% (466) ont été contaminés par le Covid19.
    40% d’entre eux (189) en sont morts.
  • Sur 39.000 greffés d’organes vaccinés (= ayant reçu leur 2e dose de vaccin depuis plus de 2 semaines), moins de 1% (76) ont été contaminés.
    6 d’entre eux (8%) sont décédés.
    On ignore si ces patients avaient ou non des anticorps liés à la vaccination.

Ces résultats ont tout de même des limites : le nombre de contaminations reste (heureusement) faible, et il peut exister un biais lié aux précautions prises par ces patients pour se protéger du virus, qui pourraient être différentes chez les vaccinés et les non vaccinés.

➡️ Cependant, et même si des décès sont survenus, la vaccination avec 2 doses semble diminuer fortement le risque que les personnes greffées soient contaminées et décèdent du Covid19.

Le Royaume-Uni vient d’annoncer qu’afin de renforcer leur protection, ces patients recevront une 3e dose de vaccin en septembre.

➡️ Ces données confirment aussi que le virus reste hautement mortel pour les patients greffés non vaccinés.

Que montrent ces données ?

✅ Se vacciner contre le Covid est une impérieuse nécessité pour les personnes greffées !

✅ Même si la protection apportée par le vaccin est sans doute diminuée par rapport aux personnes en bonne santé, elle est réelle et sauve des vies. Et la 3e dose la renforce.

✅ Face aux incertitudes qui persistent, et à la menace du variant delta, il est important que les personnes greffées continuent à se protéger comme si elles n’étaient pas vaccinées : mesures barrières, port du masque systématique y compris à l’extérieur, éviter les lieux fréquentés, etc.

✅ On rappelle qu’en cas de symptômes, il est important de se rapprocher très rapidement de son médecin / néphrologue, afin d’envisager si nécessaire un traitement par anticorps monoclonaux, destiné à éviter une forme grave.

schonspender


Zu hoher Phosphatspiegel bei Dialysepatienten führt häufig zu beschleunigter Arteriosklerose?
30% der nierenkranken Australier führen die Dialyse zu Hause durch
Wussten Sie schon, dass Sport für Dialysepatienten besonders vorteilhaft sein kann
Wussten Sie schon, dass die Sternfrucht Gift ist bei Niereninsuffizienz